Direction scientifique
Transfert de connaissances vers l'industrie

Nos Thèses par thème

Toutes les offres [+]

Détection d'intrusion distribuée dans un contexte de réseau périphérique contraint

Département Intelligence Ambiante et Systèmes Interactifs (LIST)

Laboratoire Systèmes Communiquants

Informatique, IA, Telecom

01-09-2021

SL-DRT-21-0965

alexis.olivereau@cea.fr

Cybersécurité : hardware et software (.pdf)

L'objectif du travail de thèse proposé consiste à définir un système de sécurité réactif autonome distribué capable de se reconfigurer en temps réel afin de prendre en particulier en compte les attaques éventuelles, le modèle de trafic à surveiller et ses propres ressources. Dans ce système, les sondes de détection d'intrusion sont des composants essentiels. Elles mettent en oeuvre une détection par anomalie fonctionnant par intelligence artificielle, capable de détecter des signaux faibles en environnement potentiellement à très haut débit. Les analyses des différentes sondes sont corrélées de manière à accroitre la capacité globale d'identifier des comportements malveillants à l'échelle d'un réseau à protéger. Enfin, la problématique de l'efficacité énergétique est à considérer tant au niveau des sondes individuelles que de l'orchestration de la fonction globale de surveillance. Sujet de thèse proposé dans le cadre du projet européen GREENEDGE: https://greenedge-itn.eu/wp-content/uploads/2021/03/ESR11_description.pdf Toute candidature doit être soumise via le site du projet GREENEDGE: https://greenedge-itn.eu/phd-hiring-call/

Télécharger l'offre (.zip)

Interconnexion limitant ou supprimant l'utilisation de matériaux critiques pour diminuer l'empreinte environnementale du photovoltaïque

Département des Technologies Solaires (LITEN)

Laboratoire des applications modules

Génie des Procédés / Matériaux et caractérisation / Interfaces / Electronique

01-10-2021

SL-DRT-21-0966

vincent.barth@cea.fr

Energie solaire pour la transition énergétique (.pdf)

L'industrie photovoltaïque (PV) consomme à elle seule près de 10% de la production mondiale d'argent (donnée 2019) et sa croissance continue et rapide risque de créer un problème à court terme. L'argent est principalement utilisé lors de l'interconnexion des cellules photovoltaïques, notamment pour leur métallisation. Les cellules à hétérojonction permettent aujourd'hui d'obtenir les plus hauts rendements et de meilleures performances en température. Ces caractéristiques permettent d'obtenir un très faible coût de l'énergie électrique produite. Toutefois elles nécessitent l'utilisation de pâte d'argent basse température qui sont moins conductrices et qui ne peuvent pas facilement être brasées. De ce fait, il est nécessaire d'en déposer plus et la problématique de la consommation d'argent est encore amplifiée. Différentes approches peuvent être envisagées pour résoudre ce problème. L'augmentation du nombre de fils, la découpe des cellules ou l'utilisation de méthode de brasage basse température sont de premières solutions. Le remplacement de l'argent par d'autres particules conductrices constituent une autre voie. La thèse se propose d'explorer les différentes approches et après une analyse LCA (Analyse du Cycle de Vie), de développer la plus intéressante pour un développement durable du PV.

Télécharger l'offre (.zip)

164 (Page 28 sur 28)
first   previous  24 - 25 - 26 - 27 - 28
-->

Voir toutes nos offres